Financement des partis politiques...

Publié le par Kristov

Voilà encore un sujet qui me recroqueville les artères !
la mutliplication des micro-partis dont le seul but est de contourner une loi, qui dès sa base est source d'inégalité, est à mon avis le comble de la malhonnêteté et de l'irrespect profond que nos politiciens ont envers nous -le peuple- et envers les valeurs de la France "Liberté, égalité, fraternité"

Tous les partis se servent allègrement de ce stratagème pour récolter un max de pognon.

Il y a une profonde inégalité entre les partis :
les partis les plus connus sont incontestablement ceux qui perçoivent le plus d'argent. Ce sont donc eux qui ont les moyens de se développer et de faire campagne en dépensant de centaines de milliers d'euros.
les partis peu connus n'ont que peu d'argent. Comment peuvent-ils se faire connaître s'ils n'ont pas autant de moyens que les gros partis pour faire campagne ? Au vu de l'actualité, des scandales politiques en tout genre, il me paraît évident que peu de gens du peuple se reconnaissent réellement dans les gros partis.
Le problème est que s'ils ne connaissent pas les autres partis, ils ne vont au final soit pas voter, soit voter blanc, soit voter pour le "moins pire" des candidats.
Il est d'autre part évident pour ma part, que le simple fait d'être un chef de gros parti politique n'est en rien un gage de réelle compétence en tant qu'élu ni de moralité, c'est assurément un gage de compétence relationnelle et souvent aussi de pot-de-vin, abus de pouvoir, et autre délit-catesse.

Une personne qui donne de l'argent à un parti politique, devrait normalement le faire parce qu'elle croit en ce parti. Donc idéologiquement, elle ne devrait pas financer d'autre formations politiques : un parti normalement est un rassemblement de personne autour d'une idée commune de la politique, et non pas (sauf dans un état totalitaire, ou en république bananière), un rassemblement de personne autour d'un gourou. Une personne qui souhaite donc s'engager politiquement en faisant un don à un parti ne devrait pas pouvoir faire de dons de soutien à untel (pour ne citer qu'un exemple : "l'association nationale des amis de Nicolas Sarkozy" ou un truc du genre, je ne sais plus trop comment s'appelle ce micro parti).

D'autre part, ces micro-partis, dépendant d'un membre d'un plus gros parti, devrait être soit considérés comme des partis politiques identique au gros parti dont ils sont l'extension, soit comme des associations. En effet, comment justifier idéologiquement d'être membre d'un parti politique, chef d'un deuxième parti politique (soit-disant différent), et simplement "bénéficiaire" d'un troisième , tout ça en même temps ? Quand on s'inscrit dans un parti, c'est qu'on adhère à sa ligne de conduite, donc on ne va pas aller militer dans un autre parti politique !

Enfin, une association ne doit pas se mêler de politique donc ne doit pas (ou en tout cas ne devrait pas, je ne connais pas la loi à ce sujet) pouvoir faire de dons à un parti.

Encore un point sur l'inégalité :

les riches, les nantis, les bourgeois, votent majoritairement à droite. Vous connaissez des PDG aux salaires extravagants qui font des dons aux partis de gauche vous ? ou aux verts ? ou au Parti Pirate ? Bien sûr que non, leurs intérêts sont si bien protégés par l'UMP qu'ils ne vont pas risquer de perdre quelques centaines de milliers d'euros (sur leurs millions engrangés tous les ans) en encourageant des partis qui prônent plus d'égalité sociale (je ne parle pas du PS, parce que niveau magouilles ce ne sont pas les derniers). Donc, pour résumer, ceux qui ont vraiment les moyens de donner des sous, donnent plusieurs fois à droite (à un gros parti, puis à ses satellites), tandis que les partis de gauche, défendant les classes ouvrières (terme que j'emploi dans un sens très large), ne peuvent se rabattre que sur les cotisations de leurs membres et les rares participations de mécènes. Je pense que prochainement je vais créer 3 catégories dans ce blog : atteinte à La Liberté, atteinte à L'Egalité, et atteinte à La Fraternité.

Moi je suis d'avis de simplifier tout ça :
aucun parti ne reçois de dons, et ses cotisations ne doivent servir qu'au fonctionnement interne du parti mais en aucun cas à en faire sa promotion. Ensuite, le gouvernement crée un "fond d'aide à l'action politique", et réparti EQUITABLEMENT l'argent entre les partis pour qu'ils puissent faire campagne.
Bon, bien sûr il faudrait aussi créer une commission chargée d'inspecter chaque parti avant pour valider ou invalider le statut de parti politique pour bénéficier du fond d'aide, parce qu'il ne faudrait pas non plus que n'importe qui puisse à lui tout seul dire "moi je suis un parti, donner moi des sous"

Publié dans atteinte à L'Egalité

Commenter cet article