Présomption d'innocence... ça existe encore ?

Publié le par Kristov

 

Notre Boutefeu de l'Intérieur a déclaré que lorsqu'une personne "est mise en examen non pas une fois mais deux fois pour des faits graves, on peut se poser la question" de sa culpabilité. C'est au sujet de Lies Hebbadj après sa mise en examen pour "viol aggravé"sur une ex-compagne qu'il a tenu ces propos. Cela après avoir corrigé sa déclaration sur la présomption de culpabilité de L. Hebbadj, en disant que c'était son « opinion ». Bien, donc en bon ministre de l'Intérieur reprenant la politique de répression de notre présidentissime, il va jusqu'à sauter les étapes et condamne sans autre forme de procès l'accusé. Soit il dispose déjà de tout le dossier complet, preuves à l'appui, avec le verdict des jurés, et dans ce cas on peut se demander si la notion même de justice existe encore en France puisque jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas eu de procès, donc ce suspect n'est pour l'instant pas reconnu coupable, soit il s'arroge le droit de condamner publiquement un suspect.

 

Deuxième point, il dit donc qu'avec deux mises en examen pour des faits graves, on peut se poser sérieusement la question de la culpabilité du suspect, donc si on suit ce raisonnement à la troisième affaire on doit déchoir l'accusé de la nationalité française. A la quatrième, on doit donc logiquement condamner à perpétuité, et à la cinquième on remet la chaise électrique en service ?

 

Je rappelle au cas où certains l'auraient oublié, puisque le gouvernement fait tout pour distraire le public des scandales politiques, que notre ministre du travail cumule cinq affaires...

Logiquement, Boutefeu devrait lui-même appuyer sur le bouton pour l'exécution de Woerth.

 

http://www.cyril-lazaro.com/article-hit-parade-des-affaires-woerth-54942692.html

vous y trouverez toutes les infos concernant les 5 affaires en question :

 

  • l'affaire Bettencourt

  • l'héritage du sculpteur César

  • le champ de course

  • la salle Pleyel

  • la succession de Daniel Wildenstein

 

et un autre lien très intéressant, sur l'affaire Bettencourt principalement, avec toutes les questions qu'il faut se poser, à lire impérativement :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/affaires-woerth-arguments-et-78600

 

Commenter cet article

Djer 23/08/2010 13:51


Il faut savoir que la notion de présomption d'innocence est totalement dépassée maintenant. Hadopi est le meilleur exemple des futures lois MODERNES. Tu es coupable tant que tu n'as pas prouvé que
tu es innocent. Tu peux le faire en installant un logiciel (payant !!!!!!) créé par le gouvernement. Ouf, heureusement que les instances supérieures sont là pour ma sécurité, ma protection, ma
liberté, mes économies, ma façon de penser (ah non, ça c'est le rôle de la pub).